A moins de vivre avec des moines ou un coloc etranger transi d’amour Afin de sa belle restee au pays, vous aurez l’immense chance de rencontrer les promis ou les promises de toutes vos colocs…

A moins de vivre avec des moines ou un coloc etranger transi d’amour Afin de sa belle restee au pays, vous aurez l’immense chance de rencontrer les promis ou les promises de toutes vos colocs…

ainsi que leur presenter vous-meme votre cher(e) et tendre ! Petits astuces pour que ces histoires d’amour ne ruinent jamais votre vie en communaute. *

Bien evidemment, ils font des regles de savoir-vivre a respecter imperativement, pour respecter l’intimite necessaires.

L’art de la discretion

Vous sortir avec un homme africain devez bien aborder l’epineuse question de l’epaisseur des cloisons, qui ne va jamais sans son corollaire, a savoir, heu ! De quelle fai§on dire, la discretion ou au contraire l’exuberance de Quelques echanges amoureux.

Pour y aller franco, c’est des fois un peu genant de connaitre en moindres details la facon dont Charlotte prend du bon temps avec ses Jules. Ainsi que se retrouver le matin a devoir partager ses Craquottes avec le monsieur dont vous savez pertinemment qu’il a eu une petite panne la veille au soir. C’est un exemple. Donc. pensez a baisser le volume, concernant le confort de toute la coloc !

Di?s que ca devient serieux

Et lorsqu’un ou un(e) cherie commence a se transformer en affaire serieuse et qu’il ou elle dort quatre soirs par semaine a l’appart, ca peut commencer a poser des problemes.

D’abord, d’apri?s une logique mathematique implacable, ca fait moins de metres carres par tete de pipe, car on devra partager l’espace avec un individu supplementaire. Davantage de temps libre d’attente devant la salle de bains, le frigo qui se vide plus vite, etc.

Le ou la cherie est peut-etre tres cool, mais au depart c’etait une coloc a quatre, dans un immeuble prevu pour quatre. Convoquez un conseil extraordinaire de tous les colocs (sans le ou la cherie), et exposez le souci.

Si tout se marche beaucoup, le coloc concerne aura compris que celui-ci avait legerement abuse et tachera donc de ramener legerement moins sa moitie a la maison. Il va i?tre possible aussi qu’il vous fasse la demande officielle que sa moitie integre la coloc.

Accueillir un(e) cheri(e) dans la coloc

Discutez-en entre vous. Si n’importe qui reste ok pour accueillir le(la) cheri(e) et que l’appart le permet, par exemple ? Tout d’abord, avertissez le proprio pour connaitre s’il reste d’accord, ainsi, pour qu’il fasse votre avenant au bail.

Ensuite, modifiez legerement ces regles de vie commune Afin de les adapter au (a la) nouveau(elle) arrivant(e). Sachez juste que ce n’est pas forcement evident de vivre en coloc avec 1 couple, car vous serez un jour ou l’autre, fatalement, des temoins involontaires de leurs eventuelles prises de bec.

Dire au coloc que sa moitie n’est nullement la bienvenue

Autre cas de figure : le(sa) petit(e) cheri(e) vous insupporte et vous ne pouvez pas le(ma) voir en peinture. C’est Afin de vous hors de question de l’inclure dans la coloc. La, la situation devient tres delicate.

Ainsi, Giovanni temoigne : “Une fois, Magali, une fille qui vivait ici, est partie se marier a Los Angeles et, en revenant, le mari dormait tout le temps ici. Au bout tout d’un moment, on s’est devoile : ‘C’est plus une coloc a quatre, c’est quoi, une coloc a 5 ?’ On s’est un brin disputes mais, au bout de quelque moment, ils paraissent partis l’ensemble des deux pour s’installer en couple.”

L’evidence, c’est qu’il faut en parler, au va parfois mettre le coloc concerne un brin mal a l’aise. Faites preuve de beaucoup de tact et n’employez aucun mots trop durs, concernant le froisser le moins possible. S’il a des neurones en bon etat de marche, il aura compris qu’il a serieusement interet a reduire des visites de sa(son) cheri(e), sous peine de declaration de guerre larvee.

De ce cote, quelque peu de diplomatie et de tolerance, s’il vous plait ! Et puis, si vraiment c’est l’amour fou, il partira de lui-meme pour s’installer en couple.

Leave a Reply